Foire aux questions : Les Rencontres Musulmanes

Est-ce que les musulmans sortent ensemble ?

Certains oui, d’autres non. Cependant, la rencontre sous la même forme que dans la culture occidentale est strictement interdite. Les musulmans qui sont prêts à sortir avec une personne peuvent avoir quelques rencontres avec leur partenaire conjugal potentiel afin d’aider leur tuteur et leur famille proche. Il n’y a pas de rendez-vous secrets et de rencontre pour un café ou une promenade sans quelqu’un qui garde un œil sur le couple pendant qu’ils passent du temps ensemble. Toutes les rendez-vous doivent être « halal » avec des intentions claires et le mariage à l’ordre du jour.

Les caresses ou le sexe sont-ils autorisés avant le mariage ?

Non, ils ne le sont pas. Toute activité de cette nature avec le partenaire avant le mariage est interdite et impure dans la culture islamique. Le couple a le droit d’avoir des relations sexuelles après leur mariage. De plus, c’est un must, car avoir un enfant est très important pour toute femme musulmane.

Les musulmans pratiquent-ils la polygamie ?

Certains d’entre eux oui, mais c’est un truc d’hommes. Un seul homme musulman est autorisé à épouser jusqu’à 4 femmes et à avoir des relations sexuelles avec elles. Cependant, dans l’Islam, une femme n’est pas autorisée à avoir plus d’un mari. De plus, l’homme musulman ne peut pas épouser une femme qui a déjà été dans une relation de polygamie.

L’islam autorise-t-il les mariages interconfessionnels ?

Oui et non. L’homme musulman peut épouser une femme non musulmane si elle est juive ou chrétienne, puisque ces deux religions sont également mentionnées dans le Coran. Toutefois, la femme musulmane est autorisée à n’épouser que l’homme musulman.

Le contrôle des naissances et la contraception sont-ils autorisés dans l’Islam ?

Le but principal de chaque couple marié est d’avoir autant d’enfants que possible, indépendamment des paroles d’Allah et de la vérité écrite dans le Coran. La plupart des familles préfèrent le contrôle naturel des naissances comme observer le mode d’ovulation ou essayer d’éviter les rapports sexuels quand ils sont fertiles. Le Coran ne donne pas de réponse claire et directe sur l’utilisation de la contraception. La plupart des femmes musulmanes préféreraient le contrôle des naissances seulement lorsqu’elles ont des problèmes de santé ou si elles ne peuvent plus supporter une autre grossesse.

Est-il interdit de tomber amoureux dans l’Islam ?

Évidemment, ça ne l’est pas. De plus, si deux personnes partagent l’amour et les émotions profondes l’une envers l’autre après s’être mariées, c’est encore mieux pour elles au nom d’Allah. Les mariages arrangés sont toujours populaires dans la culture islamique, mais même si le couple peut commencer à s’aimer après un certain temps ensemble.

Les rencontres en ligne sont-elles autorisées dans l’Islam ?

La rencontre en ligne est la méthode la plus populaire pour trouver un conjoint dans l’Islam aux côtés de jeunes musulmans. Rejoindre des sites de rencontres en ligne est autorisé tant que vos intentions sont claires et que vous ne voulez pas de flirt ou de cyber relation sans mariage. Si vous êtes à la recherche d’un partenaire pour le mariage alors les sites de rencontres en ligne peuvent s’avérer utiles.

Les musulmans expriment-ils leur affection en public ?

Ils ne le font pas. Selon le Coran, il n’est pas permis de montrer de l’affection en public. Tout baiser, étreindre et se tenir la main n’est une affaire privée qu’entre un couple marié. De plus, il n’est pas permis de montrer de l’affection au conjoint devant ses propres enfants, quel que soit leur âge. C’est une chose privée qui n’est partagée qu’entre un couple.

L’avortement est-il autorisé dans l’Islam ?

Dans l’Islam, les enfants sont traités comme un don d’Allah. Tous les couples mariés sont prêts à avoir autant d’enfants qu’ils le peuvent. Dans l’ensemble, l’avortement n’est autorisé que dans quelques cas :

  • Si l’enfant a une influence négative sur la santé de la mère
  • Si le bébé est issu d’un viol (mais le fœtus est âgé de moins de 4 mois)
  • Si le nouveau-né pourrait être malade d’une façon qui rendrait les soins exceptionnellement difficiles pour les parents
  • S’il y a d’autres circonstances atténuantes

Le divorce est-il possible dans l’Islam ?

Oui, c’est possible. Si l’homme veut divorcer au début, il doit le dire haut et fort devant son conjoint. En disant « je divorce de toi » deux fois, il pourrait revenir en arrière, mais en disant cela trois fois de suite, il n’y aura pas de retour en arrière. Il y a une période d’attente entre l’annonce du divorce et celle du divorce. Dans les pays de polygamie, un homme divorcé peut se remarier dès qu’il a trouvé le candidat parfait pour le mariage. La femme doit habituellement attendre trois mois après que la troisième phrase du « je divorce » a été prononcée avant de se remarier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page